J + 6 / De Drais à Michaux

Vendredi 14 / Etape 6 :  St Pierre le Moûtier –> Neuilly le Réal  59 km, dénivelé 374 m
Le Veurdre – Aubigny – Bagneux St Paul – Montilly  – Moulins – Toulons sur Allier – Neuilly le Réal
________________________________________

C’est au petit matin,avec émotion et reconnaissance, que nous quittons nos amis Saint Pierrois avec lesquels nous avons partagé le repas du soir et qui nous très gentiment hébergé pour la nuit.J+6 Saint PierroisDépart devant la Mairie, au cri de « Avignonnnn ! », pour une journée qu’Alain nous annonce « vallonnée ».J+6 Saint PierreEffectivement après seulement 5  kilomètres commencent les premières difficultés. Pour certains ça passe … en force …J+6 Chambon… pour d’autres ça casse …J+6 Chambon 2… Keizo quant à lui ne refuse pas une petite poussette !J+6 Chambon 3Nous quittons la Nièvre en franchissant l’Allier.J+6 AllierAu milieu de nulle part nous rencontrons deux charmantes jeunes filles qui tentent désespérément de revisser une pédale sur leur moderne bicycle. Super Stuart, n’écoutant que son bon cœur (de lion), n’hésite pas une seconde à descendre de son fier destrier pour porter secours à ces frêles créatures en leur révélant le secret du pas à gauche.J+6 LionVers Port Barreau, Domi passe à toute vapeur devant une ferme fortifiée au grand étonnement de deux vaches qui n’avaient jamais vu ce genre de train.J+6 Le PrieurePetit arrêt rafraîchissement sous la protection de Jeanne d’Arc à Le Lieu Mousset sous un ciel que nous sentons de plus en plus menaçant.J+6 JeanneArrêt ensuite à La Forge pour se restaurer en compagnie de nos accompagnateurs de l’AS Neuilly le Réal Cyclisme.J+6 La Forge
Une belle opportunité pour faire une courte séance de méditation transcendantale.J+6 Carey GlenEn effet, mieux valait être zen en ce début d’après-midi pour affronter la pluie.J+6 PluieMais l’orage sera de courte durée et c’est sous un ciel presque clément que nous atteindrons Moulins.J+6 Moulins16 heure, « tea time », l’heure de thé, accompagné de quelques « pastries », « parce que nous sommes anglais » comme le rappelle Glen.J+6 Tea timeLe parcours vallonné sera l’occasion pour quelques uns,  dont Alain, de parfaire leur art du « coasting », grande spécialité de Carey, c’est à dire d’utiliser le repose jambe pour n’être pas obligé de suivre le mouvement des pédales dans les descentes :  en 1865, la roue libre n’est pas encore d’actualité !J+6 CoastingPuis ce sera l’arrivée à Neuilly-le-Réal, terme de notre étape, avec un vin d’honneur, occasion de multiples rencontres dont celle de notre vedette  du jour chevauchant fièrement sa Draisienne (voir l’image du jour) avant de s’essayer au vélocipède Michaux.J+6 AdrienGrace à la famille de La Bouglise, nous découvrirons également de nouveaux documents.J+6 Portraits_ Final _

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :